Notre engagement en faveur des droits des femmes

Spectacles en tournée et en création

Carole Ventura et Luca Franceschi fondent la compagnie Théâtre CreaNova à Bruxelles en 2017, avec l'objectif principal de porter à la scène des thématiques sociétales majeures, et ainsi de faire du spectacle vivant, grâce à une juste transposition, un vecteur d’information, de sensibilisation et de débats sociétaux.

Engagé dans la défense des droits des femmes contre les inégalités et les injustices qu’elles vivent encore au quotidien à travers le monde, Théâtre CreaNova a créé trois spectacles pour documenter des réalités en grande partie universelles et pertinentes dans le contexte européen autour des thématiques spécifiques suivantes: le féminicide, les agressions sexuelles, la difficulté d'être mère.

Partenaires et soutiens

Nous sommes soutenus par Fédération Wallonie-Bruxelles (Interdisciplinaire, Egalité des Chances, Un Futur pour la Culture), W.B.T.D, COCOFCommune de Saint GillesSpedidam.

Nous avons créé des partenariats avec Amnesty International, Vie Féminine, SOS Genre- Maison de l'Amérique Latine à Bruxelles, Centre International Peruano, SOS Viol et Caroline Poiré, avocate pénaliste.

Témoignage : Caroline Poiré, avocate pénaliste- Partenaire Projet "Classement sans suite"

Après avoir assisté à la pièce de théâtre «No Women's Land» sur le féminicide, l'avocate pénaliste, Caroline Poiré, spécialisée dans la défense des victimes de violences sexuelles, conjugales, intra-familiales et de harcèlement, nous a sollicité pour la création d’une pièce de théâtre destinée à interroger la place de la victime de violences sexuelles dans le système pénal actuel.

 

Le projet prévoit des rencontres entre artistes, experts, victimes et publics afin de nourrir la création d’une pièce de théâtre documentaire qui sera créé en 2023.

 

Ce projet est actuellement à la recherche de soutiens financiers.


Témoignage : Dominique Deshayes, Amnesty International- Partenaire "No Women"s Land"

La défense des migrant.es et des réfugié.es, les droits des femmes et la lutte contre la criminalisation de la solidarité est un thème de travail prioritaire pour Amnesty International qui a développé une multitude de ressources pédagogiques qui ont été exploitées pour développer le dossier d’accompagnement de la pièce No Women’s Land et les actions de sensibilisation.

 

Depuis la création du spectacle "No Women's Land", les représentations ont été régulièrement suivies par des moments de rencontres réunissant artistes, public et Amnesty International.

 

Le partenariat avec Amnesty International nous a permis de développer un véritable cadre pédagogique, indispensable pour établir du lien avec les publics, afin que le spectacle soit un outil artistique créateur de rencontres, d’échanges et de témoignages.


Témoignages de mères - Réalisé en partenariat avec Vie Féminine

Pour nourrir l’écriture du spectacle "Sous mes ailes", l’auteure Carole Ventura a effectué un travail de recherche et d'exploration afin de recueillir la parole des femmes sur le sens et les impacts de la maternité dans leurs vies. Donner une voix aux mères, libérer leur parole après des longs mois de confinement passés enfermées chez elles avec leurs enfants.

 

Le projet a été réalisé en partenariat avec l'association Vie Féminine très impliquée face à l’enjeu sociétal majeur de la maternité.

 

Cette première phase de travail a abouti à une présentation publique du rendu des témoignages recueillis en juin 2021.


Notre triptyque artistique : Droits des femmes

No Women's Land

Un spectacle autour du féminicide dont sont victimes les femmes migrantes

« No women’s Land » est un spectacle sur le combat des femmes dans une guerre qui tue en toute impunité au Mexique.

 

Une journaliste enquête sur le voyage des femmes migrantes d'Amérique centrale en route vers les Etats-Unis.

Elle découvre le Mexique du féminicide, des cartels de la drogue, des «desaparecidas», elle décèle une terre sans repères où la vie ne vaut rien, où les femmes sont des proies, des corps. 

Un monde où la violence est sans début ni fin, absurde et quotidienne.

 

Le spectacle raconte, dans une fiction interdisciplinaire, la jeunesse des femmes migrantes et l’immensité du fardeau dont leurs corps est porteur.


Sous mes ailes

Co-production Espace Magh / Premières représentations en Février 2023

Un spectacle sur la souffrance liée à la maternité

Dans des sociétés de plus en plus individualistes, c’est souvent, entre quatre murs, dans l’isolement de petites bulles, que les mères se démènent pour élever leurs enfants et faire d’eux les adultes responsables et heureux qui peupleront le monde du futur.

 

Et si la charge mentale et l’enjeu étaient trop grands ? Si ce n’étaient pas les mères qui en faisaient trop, ou pas assez, si c’étaient nos systèmes sociaux et le monde qui n’étaient plus adaptés aux humains ? S’il fallait un village pour élever un enfant, comme nous le dit un proverbe africain ? Et si la solidarité était le seul avenir de la maternité ?

 

C’est de cela qu’il est question dans le spectacle. De l’injustice criante subie par une mère en pleine tourmente dans un monde dystopique où les mères sont soumises à un implacable système de notation sociale. 


Classement sans suite

Un spectacle sur le traitement des agressions sexuelles par le système pénal

Les délits sexuels font, encore, trop souvent, l’objet de classement sans suite. Peu de dossiers aboutissent à des condamnations effectives, malgré une plus grande prise de conscience et des changements positifs sur le terrain.

  

Face aux défaillances de l’institution judiciaire, les victimes font de plus en plus usage de l’interpellation publique en utilisant les réseaux sociaux. Si certains s’inquiètent que la justice soit remplacée par le « tribunal médiatique », la quantité et la diversité des témoignages sur les réseaux sociaux ont toutefois permis d’indiquer que le problème n’était pas causé par des individus isolés mais qu’il constituait un fait social collectif survenant dans l’espace public, au travail, dans le cadre familial mais aussi à l’école.

 

Le spectacle interroge les stéréotypes sexistes sur le viol et dénonce l'ampleur d'un fléau sociétal.

 

Ce projet est actuellement à la recherche de soutiens financiers.



Nos partenaires